Sunday, 31 January 2016

Encore du nettoyage sur la partie sêche du lac

Par Vio

A bit better... Le 28 janvier je n'avais pas fini de nettoyer la partie sèche du lac de notre côté (à droite) du temple, alors Vijay m'a promis de m'aider le dimanche suivant.

Comme convenu il se met alors au travail pour rassembler le plus gros des déchets et faire un feu, tandis que je m'attaque aux petits détritus pour les mettre dans un grand sac en plastique que je vide plusieurs fois dans notre poubelle. Personnellement je préfère donner les poubelles à l'éboueur pour qu'il s'en occupe plus loin, plutôt que les brûler sur place! C'est la première fois que je m'aventure sur la partie sêche du lac. Précisons que la plupart des habitants de notre entourage utilisent le lac comme une énorme poubelle, puisqu'il n'ont nullepart ailleurs où jeter leurs déchets. Alors en plus de trouver les petits sachets de choses à mâcher et les paquets de snacks auxquels je suis habituée, je collecte toutes sortes d'autres choses. Des vieux vêtements et des chaussures, des sacs en plastique et divers emballages, des bouteilles, des lames de rasoir, et même un tube de transfusion!!! Bien sûr, il y a aussi de nombreux éléments utilisés lors de pujas (rituels religieux), comme je l'ai mentionné dans mon article précédent, en particulier des coquilles de noix de coco (que je ne ramasse pas), des drapeaux de tissu brillant monté sur des petits bâtons de bois, etc... Je dois vraiment déterrer certains de ces articles du pauvre sol humide, c'est poisseux et pas exactement agréable, mais je ne peux pas m'arrêter de delivrer le sol de toute cette merde, et comme je l'ai déjà mentionné, on n'en voit pas la fin! Mais bon, il faut bien s'arrêter à un moment donné, puisque ce genre de travail est fatiguant et qu'on ne peut pas y passer la journée. C'est un peu mieux maintenant... Mais pour combien de temps?

Et donc Vijay a brûlé le plus gros des déchets. Je n'aime vraiment pas faire brûler tout ça, parce que bien sûr pour la plupart c'est du plastique et pas très écologique à brûler non plus. Et puis ça pue! Mais qu'est-ce-qu'on peut faire d'autre? C'est un début ... Espérons que nous trouverons vite une solution meilleure pour l'environnement, ou un jour...

No comments:

Post a Comment