Monday, 23 October 2017

Notre joli local, après Diwali !

L'Autre École et le Cloth Bag Project (projet de sacs en tissu) étaient en pause pour les 10 derniers jours à cause de Diwali... Les familles peignaient et nettoyaient leurs maisons en préparation pour le festival, puis les festivités elles-mêmes ont eu lieu...

Cela signifie également que nos propriétaires et voisins étaient occupés à peindre et à nettoyer, et que la cours de notre local est maintenant très jolie...



Nous espérons que vous avez passé un très joyeux Diwali !


Nos activités reprendront cette semaine...

Tuesday, 10 October 2017

Nouvelles de notre train-train quotidien

Plus de deux semaines sans nouvelles, mais tout continue d'aller bien !

Cloth Bag Project

Nous sommes très contents de la progression du projet de sac en tissu. La semaine dernière nous avons reçu une ÉNORME donation d'un magasin de vêtements local, d'environ 300 kg ! Cela va nous permettre de faire tourner le projet pendant plusieurs mois...

De nombreux articles sont encore neufs avec une étiquette de prix, beaucoup ont besoin d'être lavés, et certains sont juste bons pour la poubelle car ils ont été abîmés par l'humidité. Beaucoup d'entre eux nous permettrons d'organiser une distribution de vêtements, et nous en avons déjà donné certains.

Nous sommes vraiment contents de pouvoir recycler tous ces vêtements, car Dieu sait où ils finiraient si nous ne le faisions pas! Et le gérant nous a dit qu'il en a encore à nous donner ! Nous avions vraiment l'impression de nager dans un océan de tissus en triant les vêtements, et nous n'avons pas encore fini ! Si nous recevons régulièrement des dons locaux, le Cloth Bag Project ne dépendra pas de dons étrangers mais sera un projet durable local. Ce serait fantastique...


Une énorme donation !

Un autre aspect positif de ce projet, bien sûr, ce sont ses participantes ! À présent sept femmes travaillent sur le projet. Nous commencerons à vendre les sacs après le festival de Diwali qui a lieu le 19 octobre. Même si aucune d'entre elles n'a encore reçu d'argent puisque nous n'avons pas encore vendu de sacs, elles sont tous motivées pour se rencontrer et travailler ensemble. Les séances sont animées, les femmes sont bavardes et travaillent dans une bonne ambiance. Plusieurs d'entre elles sont tellement dévouées au projet qu'elles emmènent ses tissus chez elles et reviennent avec plus de 10 sacs le lendemain. Elles font attention à ne pas gaspiller de tissu, à coordonner des couleurs qui vont ensemble ou à inventer des nouveaux modèles en fonction des vêtements qu'elles utilisent pour fabriquer les sacs. Si une machine à coudre n'est pas disponible, elles profitent de la séance pour découper des morceaux de tissu qu'elles ramèneront pour coudre chez elles.

L'une de nos nouvelles femmes est âgée de 18 ans, et il y a deux ans elle a été mariée à un homme de 40 ans qui la bat. Elle nous a dit qu'elle voulait divorcer, mais ses parents ne veulent pas car le divorce n'est pas accepté dans la société locale. Elle vit actuellement chez ses parents parce qu'elle ne veut pas vivre avec la famille de son mari, et elle veut trouver un travail pour devenir plus indépendante. Il semble que le projet de sacs soit arrivé au bon moment pour elle...


The Different School

Notre bénévole Kat est avec nous depuis plus d'un mois, elle est toujours aussi incroyable et les cours se passent bien. Dans notre nouveau cours d'anglais 2, la présence des enfants varie, généralement de deux à neuf élèves par classe. Pendant les premières semaines de cours nous les avions divisés en deux groupes car plus de vingt élèves étaient inscrits, mais maintenant pas mal d'entre eux ont arrêté de venir. Quand on les rencontre dans le voisinage, ils nous disent qu'ils viendront la fois suivante mais ne viennent pas. Certains sont peut-être confus car nous avons changé les horaires du cours au début. C'est difficile à dire, difficile de comprendre la motivation de nos élèves et celle de leurs parents... Ah, l'Inde rurale ! Le festival Navratri, qui a duré neuf jours à partir de fin septembre, a également affecté le taux d'absences. Aujourd'hui de nombreuses familles peignent et nettoient leurs maisons en préparation de Diwali... Ce n'est pas grave, Kat fait cours aux enfants qui viennent, et c'est sympa pour elle d'enseigner à moins d'élèves...

Nous sommes contents du cours d'anglais 1, avec notre noyau d'élèves de l'an dernier. Certains nouveaux ont arrêté de venir mais la semaine dernière encore deux nouveaux nous ont rejoints, et tout les deux sont bons. Selon Vio, bien que les enfants apprennent lentement et qu'ils soient parfois difficiles à discipliner, ils ont sans aucun doute progressé depuis l'année dernière et ils s'habituent à ses méthodes d'enseignement...

Les cours de musique ne sont pas toujours faciles ! Au moins maintenant ce sont toujours les mêmes élèves qui reviennent à chaque classe, mais c'est parfois difficile de les impliquer dans nos activités musicales car ils ne les prennent pas toujours au sérieux. Les élèves ne comprennent pas (encore) pourquoi il faut répéter longtemps les choses (par exemple la mesure), et c'est difficile d'organiser des activités intéressantes avec si peu de ressources. Le plus difficile est de les faire chanter juste! Vio a composé une chanson simple dont nous travaillons les premières lignes depuis quelques cours, mais selon l'humeur et de la motivation des enfants on ne sait pas toujours trop où l'on va... Nous avons aussi mis au point un "jeu de cartes rythmique" qui a très bien fonctionné avec trois élèves mais s'est avéré plutôt difficile à gérer avec huit! Parfois certaines classes se déroulent bien alors que d'autres donnent l'impression qu'on n'y arrivera jamais... nous devons rester diligent car cela prendra du temps...

Le cours de danse se passait bien jusqu'à il y a une dizaine de jours. Quatre ou cinq filles venaient régulièrement et elles ont déjà appris trois chorégraphies qu'elles savent refaire seules. Mais depuis pas une seule fille n'est revenue au cours. Kat reste disponible et reprendra l'enseignement si des enfants reviennent...



Partenariat avec l'association Ganpati

Nous continuons à parrainer la famille d'Aryan, en faisant les courses hebdomadaires de fruits et légumes et les grosses courses mensuelles avec eux. Ces dernières semaines nous devons également gérer des nouveaux problèmes : faire un bilan de santé de la mère, payer des vieilles dettes qu'Aryan a laissé à sa famille, gérer des problèmes de propriété...

Pour en savoir plus sur ce parrainage veuillez pouvez lire le blog de Ganpati (en anglais).

Le cours d'alphabétisation a repris depuis quelques semaines. Nous enseignons maintenant quatre cours d'anglais en plus des quatres cours d'hindi par semaine. Ravi est toujours à Delhi pour ses études alors c'est Vijay qui s'occupe d'enseigner l'hindi. Kat, qui demande toujours plus de travail, se joint à lui à chaque séance pour apprendre à lire et à écrire l'hindi, ensuite elle prend en charge la classe d'anglais. Les enfants ont beaucoup de chance d'avoir une prof anglaise!


Autres choses

  • Nous cherchons toujours un(e) ou deux bénévoles pour les postes de professeurs d'anglais et d'art pour L'Autre Éole de janvier à avril 2018.


  • Aurélie a enfin reçu notre carte de crédit international qui nous parviendra mi-novembre via une amie.


  • Nous avons besoin d'argent et de dons ! Si vous souhaitez faire un don, merci de cliquer ici... 
  • Sunday, 24 September 2017

    Session de nettoyage improvisée

    Cela fait longtemps que nous voulons organiser une séance de nettoyage de déchets avec nos élèves, mais peu d'entre eux viennent à l'école pendant ce festival de Navratri (qui dure 9 jours), alors c'est un peu difficile à organiser.

    Heureusement ce week-end notre merveilleuse bénévole, dans un moment d'inspiration, s'est mise à nettoyer autour du temple. Il a fallu peu de temps pour que notre élève et neveu la rejoigne, puis de nombreux admirateurs se sont arrêtés pour les regarder travailler. Quelques-uns les ont même aidé un peu !

    Nous sommes heureux d'avoir repris notre promesse écologique après si longtemps, et c'est promis, nous organiserons bientôt une séance de nettoyage autour de l'école (derrière notre maison) avec nos élèves !

       

    Thursday, 21 September 2017

    Deuxième semaine du projet de sac en tissu

    Le projet de sacs en tissu n'a que 10 jours, mais nous avons déjà des bonnes nouvelles :



  • Hier le principal d'une école locale nous a fait un don important de vêtements, parmi lesquels nous avons sélectionné des habits à distribuer et des articles à utiliser pour le projet de sacs. Nous serons en effet très heureux si la population locale se met aussi à nous faire des dons! Et celui-ci tombe à pic, car il ne nous restait plus beaucoup de tissu du premier colis...

  • Sélection pour le projet de sacs

    • Il y a quelques jours, la municipalité locale a annoncé, de nouveau, que les sacs plastiques étaient interdits à Khajuraho. Ils avaient déjà été interdits au mois de juin alors qu'on réfléchissait au projet, mais l'interdiction n'avait pas été mise en pratique. Cette fois-ci les employés de la municipalité ont demandé au public de s'adresser à des ONGs pour remplacer les sacs plastique ! Il semble que notre initiative arrive au bon moment !

    • Une quatrième femme a rejoint notre projet hier, dont le mari est alcoolique. Elle était toute contente de nous trouver ! Avec les yeux plein d'émotions, elle nous a dit :

      "C'est la première fois que quelqu'un fait quelque chose pour les femmes à Khajuraho. Les femmes devraient voler de leurs propres ailes, s'unir et faire quelque choses pour elles-mêmes."

    Nous avons vraiment hâte de voir comment le projet se développe...

    Monday, 18 September 2017

    Kat ici depuis 2 semaines, et un emploi du temps chargé à l'école !

    Kat sur le projet de sacs en tissu
    Cela faisait un moment déjà que nous voulions écrire un article sur notre première bénévole, mais bien sûr, nous avons été très occupés avec elle et donc ce n'est que maintenant que nous arrivons à vous dire à quel point elle est incroyable!

    C'est simple, elle ne pouvait pas être mieux ! C'est vraiment bien pour nous de commencer avec seulement une bénévole car cela nous permet de nous familiariser avec ce type de travail (et aussi de savoir comment c'est d'avoir une bénévole chez nous, puisqu'elle loge dans notre maison d'hôtes), mais en même temps elle est bien plus que "deux en un". Non seulement elle est notre coordinatrice sur le projet de sacs en tissu et notre deuxième prof d'anglais, mais en plus de cela elle aime être occupée, elle est multi-tâches, et elle redemande toujours plus de travail !

    L'an dernier nous n'avions qu'une seule classe d'anglais à L'Autre École car Vio n'avait pas le temps d'en faire plus, puisqu'elle a aussi un bébé à la maison et s'occupe de l'administration et de la communication de l'association. Regardez maintenant comme notre nouvel emploi du temps est rempli !



    • Anglais 1: Vio enseigne donc toujours notre première classe d'anglais, à la plupart des élèves de l'an dernier moins ceux qui ne venaient pas régulièrement, et à quatre nouveaux. Kat aime également assister aux cours, car cela lui permet de mieux comprendre comment les enfants fonctionnent ici.
    • Anglais 2: Nous avons tellement de nouveaux inscrits pour la classe des petits que nous avons dû les diviser en deux groupes, Anglais 2A et Anglais 2B. C'est également plus facile pour Kat d'enseigner à des plus petits groupes car elle utilise beaucoup de jeux, qui sont plus faciles à organiser avec moins d'enfants.
    • Musique: Il a fallu pas mal de temps pour que les mêmes élèves reviennent au cours de musique, mais nous avons maintenant un groupe plus régulier. Jusqu'à présent, Vio dirigeait des activités musicales pour tester les enfants et tenter de les intéresser à la musique. Les progrès ont été lents, mais la dernière classe nous a prouvé que nous pouvons maintenant leur enseigner des chansons simples ! Kat, qui joue du piano et du ukelele, participe aussi aux cours de musique et est une grande aide pour Vio.
    • Danse: Ce n'était pas prévu, mais Kat est une prof de danse expérimentée et elle adore ça ! Plusieurs filles lui ont demandé de commencer des cours de danse, ce qu'elle n'a pas pu refuser ! Les filles sont ravies.
    • Le projet de sacs en tissu a lieu du lundi au jeudi de 11h00 à 14h00. C'est un planning approximatif, car nos travailleuses restent parfois travailler plus longtemps pour finir ce qu'elles ont commencé ! Le troisième jour, une nouvelle femme a rejoint le projet, ce qui nous fait maintenant trois employées, et quasiment à chaque séances des visiteuses viennent voir ce qui se passe !
    En plus des activités ci-dessus, Kat donne deux fois par semaine un cours particulier d'anglais à un élève de l'an dernier qui ne peut plus venir au cours de Vio. Trois ou quatre soirs par semaine, elle sort avec une adolescente que nous connaissons qui veut pratiquer son anglais. Elle se met aussi à l'hindi...

    Bien que ce soit sa première fois en Inde, Kat est très à l'aise ici, elle est très respectueuse de la culture traditionnelle indienne, et les enfants l'adorent. Elle est ouverte et adaptable, et elle est toujours disponible pour nous donner idées et conseils. En bref, elle nous tient excellente compagnie !

    Voici ce qu'elle a écrit à propos son expérience de bénévole avec nous :

    "Ma première quinzaine à Khajuraho avec Vio et Vijay a été incroyable! Tout le monde ici est si gentil et attentionné que je me sens déjà installée.

    J'ai reçu une introduction parfaite à la vie du village. Tôt le matin ou tard le soir, le village est paisible et le lac est magnifique. Ici vous avez le temps et l'espace pour vous détendre, lire et apprécier de manger avec la famille. Par contre, dès que vous avez envie que ça bouge ou si vous avez envie de voir du monde, il se passe toujours quelque chose d'amusant. Les motos qui passent, devant la maison, des enfants qui jouent dehors, ou les troupeaux de vaches, de chiens ou de chèvres qui se promènent. En plus, nous ne sommes pas loin à pied de la ville. Que vous ayez envie d'un moment de tranquillité ou que vous préfériez profiter du côté plus agité de l'Inde, les deux sont possibles !


    L'enseignement a été un défi dès le premier jour, mais un défi qui vaut la peine ! Toutes les leçons ont leurs difficultés, mais elles sont très intéressantes, car tous les enfants sont concentrés en classe et ils sourient beaucoup. J'aime vraiment enseigner l'anglais, avec toutes ses occasions d'expliquer la langue ou de jouer. J'enseigne une classe de débutants que nous avons divisé en deux groupes pour que je puisse porter plus d'attention à tous les enfants. Je participe également aux cours de musique et j'enseigne la danse trois fois par semaine, ce qui me plait beaucoup ! Je remercie Vio et les autres membres de la famille qui m'apprennent des mots hindis et viennent à mes leçons pour m'aider avec la traduction.

    Au début je ne savais pas trop comment le projet de sacs en tissu fonctionnerait, ou quelle serait la qualité des tissus qu'on trouve ici. Mais dès que nous avons commencé à amménager la pièce et quand j'ai vu les tissus qui nous ont été donnés, je me suis réjouie. Travailler avec les femmes locales est une grande inspiration car elles sont incroyablement douées. Les premiers sacs sont très beaux et le projet a un grand potentiel de développement et d'amélioration (il nous faudra juste des dons supplémentaires!)."


         

    Tuesday, 12 September 2017

    Lancement du projet de sacs en tissu !

    Nous sommes très heureux d'annoncer le lancement de notre projet de sacs en tissu, qui a eu lieu hier !

    Cela n'aurait pas été possible sans l'association norvégienne Ganpati (encore eux!) qui a collecté assez de fonds pour que nous puissions financer deux machines à coudre, des petits outils tels que ciseaux et fil, ainsi que le salaire de notre formatrice locale jusqu'en décembre!

    Nous avons donc trois machines en tout, puisque nous avons donné celle que nous avions chez nous.

    Le projet n'aurait pas été possible non plus sans les beaux tissus que nous avons reçus la semaine dernière.

    Et bien sûr, nous avons l'aide précieuse de notre toute première bénévole, la jeune Anglaise Kat, qui est tout simplement fantastique!


    La plus grande pièce à l'étage de L'Autre École est donc dédiée au projet, et les femmes s'y rencontreront de 11h à 13h quatre jours par semaine, du lundi au jeudi. Jusqu'à présent, nous avons commencé avec deux femmes de notre quartier, notre formatrice indienne Anoushka* et sa fille Pari*, dont le mari/père est alcoolique. Anoushka a vingt ans d'expérience en couture et l'enseigne actuellement à Pari, qui a quitté l'école après avoir échoué à ses examens de classe 10. Elles connaissent déjà une autre femme du village qui pourrait être intéressée par notre projet et que le mari a quitté. Nous sommes confiants que d'autres femmes souhaiteront participer au fur et à mesure que le projet se développe. Il est important de n'employer que des habitantes du vieux village qui sont défavorisées et/ou qui ont des problèmes familiaux car ces femmes ont le plus besoin d'être autonomes.

    À part Anoushka, qui recevra un salaire pour son poste de formatrice et pour créer des nouveaux modèles de sacs, les femmes seront récompensées pour leur travail quand elles commencent à vendre leurs sacs aux magasins locaux. Ainsi, plus elles seront productives, plus elles gagneront d'argent, et bien sûr elles pourront également fabriquer des sacs chez elles. À noter que l'association Friends in Khajuraho ne recevra aucune commission avec ce projet. Il s'agit d'un projet à but non lucratif qui vise à réduire l'utilisation des sacs en plastique qui finissent jetés par terre et à favoriser l'autonomisation des femmes locales.

     

    Hier et aujourd'hui, nous avons commencé à travailler avec deux modèles de sacs en tissu que nous avons apporté d'Europe. Anoushka a simplement copié les modèles pour fabriquer de nouveaux sacs. Le rôle de Kat sera principalement de superviser le projet, de chercher des nouvelles conceptions de sac sur Internet, et de cataloguer les meilleurs modèles en fonction de leurs tailles, du type de tissus, etc. Elle apprendra à faire des sacs selon la disponibilité des machines, mais ce n'est pas une priorité car nous devons privilégier les femmes locales qui seront récompensées pour leurs sacs.

     

    Pour l'instant nous avons déjà fabriqué trois sacs, et c'est merveilleux de voir le projet devenir une réalité!

     

    *Leurs noms ont été modifiés pour protéger leur identité.

    Monday, 4 September 2017

    Première bénévole & un colis de tissus !

    Aujourd'hui, notre première bénévole Kat est arrivée - ainsi que ce colis plein de beaux tissus, épingles et cahiers à dessins, envoyé gracieusement par un ancien copain de lycée!


    Nous avons présenté Kat à nos élèves pendant la classe d'anglais aujourd'hui, et nous commencerons la 2ème classe d'anglais pour les petits mercredi.

    Nous nous réjouissons également de commencer notre projet de sacs en tissu dans les prochains jours, avec les tissus reçus aujourd'hui et nos deux nouvelles machines à coudre achetées grâce à l'association Ganpati ! Kat sera également notre première coordinatrice pour ce projet !